Quel matériel utiliser pour se lancer avec un Raspberry Pi ?

Vous souhaitez vous lancer avec un Raspberry mais vous ne savez pas trop vers quel matériel vous orienter, vous ne savez d’ailleurs même pas trop quoi faire ? Alors on va y réfléchir ensemble !

Le coeur : Raspberry Pi

Au 2 novembre 2016, il y a 2 versions de Raspberry Pi commercialisées :

  • Raspberry Pi Zero : c’est une carte « minimaliste » idéale pour tous les projets « objets connectés ».
  • Raspberry PI 3 B : une carte mère beaucoup plus complète qui s’adapte à beaucoup plus de projets.

Ne sachant pas trop vers quel projet vous souhaitez aller, nous vous conseillons la version Raspberry PI 3 B qui va vous permettre d’appréhender plus sereinement différents projets.

Le stockage : Carte SD

Le Raspberry Pi 3 B a besoin d’une carte microSD pour fonctionner. C’est elle qui va servir de disque dur pour stocker tout ce dont vous avez besoin au quotidien.

La taille de la carte :

  • Avec une carte de 4 Go, vous serez très vite limités (Raspbian utilise déjà plus de 4Go), oubliez (4 à 6 euros)
  • Avec une carte de 8 Go, vous allez pouvoir gérer quelques projets mais vous risquez de vous retrouver rapidement coincé (5 à 8 euros).
  • Avec une carte de 16 Go, vous allez commencer à avoir pas mal de liberté, c’est de plus un bon rapport espace / prix (6 à 10 euros).
  • Avec une carte de 32 Go, cela va vous permettre de stocker de nombreuses choses (documents, site web, …). (10 à 20 euros).
  • Avec une carte de 64 Go, ça commence à être sympa pour stocker les films si vous souhaitez faire un lecteur multimédia autonome (15 à 30 euros).
  • Au delà, encore plus de liberté, mais attention, le prix grimpe alors aussi vite que l’espace de stockage.

Pour commencer pour pas trop cher, je vous recommande une carte 16 ou 32 Go, selon vos envies. Elles couvrent quasiment tous les besoins.

La performance de la carte :

Au delà de la taille, la performance de la carte est aussi un élément déterminant qui impactera directement la vitesse de votre Raspberry. L’article Wikipedia est très bien fait à ce sujet.

Visez directement une carte de classe C10 (donc le 10 dans le petit rond, si vous avez bien suivi). Si en plus vous prenez une classe U3 (le 3 dans la boîte), pourquoi pas. Mais ça ne me semble pas indispensable.

Le site Les Numériques vous guide dans le choix de votre carte. Personnellement, j’utilise des cartes comme celles-ci :

microSD Sandisk Ultra
microSD Sandisk Ultra
microSD Samsung Evo+
microSD Samsung Evo+

 

Ca me va bien, la réactivité me semble correcte pour mes besoins.

La puissance : Alimentation

Quasiment tous les Raspberry peuvent être alimentés par un chargeur de téléphone portable, tout du moins vu le format de la prise et la tension (5v). Ces chargeurs sont quasiment tous calibrés pour fournir 500 mA. Mais le Raspberry est un peu gourmand, et il faut peut être prévoir quelque chose d’un peu plus costaud. Les recommandations quant au Raspberry Pi 3 B indiquent une version de 2 500 mA, voire 3 000 mA.

Personnellement j’utilise…

  • le port USB d’un vidéoprojecteur BenQ pour alimenter un Raspberry Pi 1 B+ (média center)
  • le port USB d’une Freebox Revolution pour alimenter un Rasberry Pi 2 B (domotique)
  • et plus proprement, les alimentations de 3 000 mA (ou 3 A) fournies par Aukru (Amazon, …) pour le Raspberry Pi 3 B

La protection : Boitier et dissipateur

Alors là, il y a pléthore de choix. Le boitier va vous permettre de protéger plus sereinement la carte électronique, éviter des courts circuits, ou l’électricité statique. Vous avez peut-être remarqué, dans le lien vers Amazon concernant l’alimentation, il y avait également un boitier. Très simple à monter, il est transparent et permet donc d’admirer les composants. Il y a également des trous pour faire passer d’éventuels câbles…

Ces trous permettent aussi de laisser passer l’air car ça chauffe un Raspberry. Il est déconseillé de laisser les puces dépasser les 70°. C’est pour ça que vous trouverez des kits avec des ventilateurs ou avec des dissipateurs thermiques : des petits radiateur de métal à coller sur les deux puces visibles sur le dessus du Raspberry, et sur le capot métallique de carte microSD. (bientôt des photos!)

Et pour le reste du matériel ?

  • un câble Ethernet pour le brancher sur le réseau et y accéder (avant d’utiliser le WiFi également disponible)
  • un câble HDMI si vous souhaitez utiliser un écran (mais on peut déjà faire plein de chose depuis un autre PC)
  • un clavier et une souris (ou un clavier avec une zone tactile) si vous souhaitez le commander en direct (mais là aussi, on peut déjà faire plein de chose depuis un autre PC)

Vu mes usages actuels, tous les Raspberry sont branchés au réseau en WiFi ou en Ethernet, et j’ai un clavier Logitech K400 qui me permet de prendre la main sur le media center (permettant l’usage du clavier et de la souris).

Si vous avez d’autres besoins, n’hésitez pas à nous contacter !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *