Dossier Pratique : Piles rechargeables, faire les bons choix

Le couple gagnant

Nous avons tous, au quotidien, l’usage de piles « battons » (que nous appelons AA, LR6, LR2 AAA, …) :

  • télécommandes de télévision, médiacenter, lecteur DVD, box Internet…
  • périphériques sans fil de votre ordinateur, clavier, souris
  • appareils photos, qu’il soit Reflex ou compact
  • jeux télécommandés

Alors, souvent, on utilise des piles normales, alcalines ou salines, et parfois on choisit des piles rechargeables, NiCd, LiIon, … Je vais essayer ici de partager quelques informations collectées à gauche et à droite.

Première question à se poser : piles normales ou piles rechargeables ?

J’ai trouvé ce comparatif intéressant : http://www.consoglobe.com/piles-alcalines-jetables-vs-piles-rechargeables-2787-cg

Comme vous avez pu le lire, une pile coûte « cher » en énergie à produire. Une pile normale ne permettra de restituer cette énergie qu’une seule fois. Une pile rechargeable le permettra de nombreuses fois. Faisons un petit comparatif rapide :

Piles normales alcalines Piles rechargeables NiMh
Coût d’achat 0,40 € 3,50 €
Coût pour 10 utilisations 4,00 € 3,50 €
Coût pour 50 utilisations 20,00 € 3,50 €

Bon, vous l’aurez compris, je suis plutôt favorable aux piles rechargeables 😉 Avec un bémol tout de même. Une pile rechargeable se décharge même si on ne s’en sert pas, ce qui n’est quasiment pas le cas des piles normales. Donc, préférez des piles normales dans vos télécommandes, dans un radio réveil, dans une lampe de poche. Et dès que ça consomme un peu plus (appareil photo, jeu, …), favorisez les piles rechargeables.

Seconde question : comment choisir ses piles rechargeables ?

La technologie : le NiMh semble le bon choix

Vous constaterez rapidement qu’il y a trois types de piles rechargeables dont deux, les NiCd et NiMh, sont couramment vendues dans nos boutiques :

  • NiCd (prononcer NiCad) : ces piles sont une ancienne génération, elles ont la mauvaise habitude d’avoir un effet mémoire (ne se rechargent plus complètement d’utilisation en utilisation). A éviter.
  • NiMh (prononcer N-I-M-H) : ces piles sont plus récentes, elles n’ont beaucoup moins cet effet mémoire mais ne supportent pas les trop hautes températures. Cette technologie est adaptée aux piles.
  • Li-ion (prononcer Li-Ion) : ces piles sont plus efficaces que les NiMh, auraient un impact moindre sur l’environnement et ne sont pas sensible à l’effet mémoire, mais sont aussi plus cher et sensibles à la surchauffe. Elles sont plutôt adaptées aux batteries de smartphones pour le moment, mais nous les trouverons bientôt dans nos supermarchés.

La capacité : 2000 mAh environ

Une autre information concerne la capacité de ces piles, elle est exprimée en mAh. En toute logique, une pile de 2100 mAh stockera 3 fois plus d’énergies qu’une pile 700 mAh, et demandera 3 fois plus de temps de chargement. Un choix de capacité assez élevé permettra de diviser par 3, dans ce cas, le besoin en nombre de piles. C’est donc meilleur pour l’environnement.

Pour les piles NiMh, vous trouverez facilement des piles d’environ 2000 mAh. C’est la capacité minimum à prendre (enfin, vous avez aussi le droit à 1900, mais évitez en dessous).

Le type : préférez le LSD

Non non non, je ne vous incite pas à prendre de la drogue. Comme je le disais un peu plus haut, les piles rechargeables ont tendance à se décharger même si on ne s’en sert pas. Il y a une technologie « Low Self Discharging » (Faible Déchargement Seul) qui permet à la pile de ne pas se vider toute seule.

Vous trouverez tout un guide sur ces piles : http://www.olivierhuet.fr/blog/20130512/choisir-des-piles-rechargeables-nimh-lsd-les-interets-des-accus-a-faible-auto-decharge-fad-lsd-pour-low-self-discharge-en-anglais-exemple-sanyo-eneloop-varta-ready2use/

Les LSD sont souvent un peu plus cher en magasin Personnellement, j’utilise maintenant très souvent des Eneloop, et j’en suis très content. Je vous explique pourquoi. J’ai un appareil photo Pentax K200, un appareil Reflex très sympa, qui utilise des piles. J’avais des piles rechargeables classiques avec de grosses capacités (certaines jusqu’à 2700 mAh). Mais dès que je prenais l’appareil après une semaine ou deux d’inactivité, je n’avais plus qu’à remettre mes piles à recharger. Depuis que j’ai des Eneloop, j’ai l’impression de ne presque jamais les rechargées ! Un vrai bonheur.

Troisième question : quel chargeur choisir ?

Vous avez choisi vos piles, mais quel chargeur utiliser ?

Une batterie, c’est comme un réservoir de voiture, ça se remplit, mais il ne faut pas déborder, sinon ça abîme la pile. Alors, le chargeur doit s’avoir s’arrêter tout seul. Ils le font quasiment tous, mais c’est « obligatoire ».

Votre appareil « consommateur » va utiliser les piles que vous lui avez fourni sans les différencier. Mais sur ces piles, chacune a des qualités qui lui sont propres et donc se décharge pas tout à fait de la même façon que sa voisine. Il est donc indispensable que votre chargeur gère chaque pile indifféremment.

Votre batterie n’aime pas être non plus gavée, entre 200 et 500 mAh, ça semble pas mal d’après plusieurs spécialistes. Il ne faut aller plus vite qu’en cas de besoin urgent.

Et puis, quelques options en plus sont vites très utiles :

  • la visualisation de la tension de la pile (plutôt que juste « chargé / déchargé »)
  • la capacité mesurée de la pile (et la capacité de charge)
  • une fonction pour rafraîchir (faire plusieurs cycles de charges / décharges) votre pile, et donc améliorer sa longévité

Il y a un site qui liste des modèles très intéressants : http://www.olivierhuet.fr/blog/20130502/choisir-un-chargeur-intelligent-nimhnicd-lacrosse-rs-1000-powerex-mh-c9000-nx-ready-apple-energizer/

Personnellement, j’ai un Lacross 900 depuis 2009 et, à part un petit soucis de connecteur pour le brancher (il faut parfois le débrancher et le rebrancher), il fonctionne très bien et j’en suis grandement satisfait. J’ai pu récupérer quelques piles « mortes » et conserver la majorité de mes piles en bon état. Son grand frère, le Lacross 1000 semble être du même acabit, ainsi que son petit frère, le 700, qui répond à pas mal de besoins, sauf les charges d’urgences.

Le couple gagnant

Pour moi, je couple gagnant « grand public » pour s’équiper avec de la bonne qualité pour un prix raisonnable :

  • Un chargeur LaCross 700
  • Des piles Eneloop

Et si vous êtes exigeants, la version 1000 du LaCross !

Le couple gagnant
Le couple gagnant

 

 

About Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *