Photo by Lennart kcotsttiw from Pexels

Raspberry : Retrouver son mot de passe

Ah, quel désespoir que de se trouver face à la ligne de commande de son Raspberry et être dans l’incapacité de retrouver son mot de passe !

Cela vient de m’arriver, et grâce au site www.touteladomotique.com j’ai pu m’en dépatouiller… Mon Raspberry est pourtant équipé d’un PiDrive (vous savez, le disque dur qui donne des ailes à la capacité de stockage de votre Raspberry).

Pour mémo, à défaut d’aller voir la bonne explication sur www.touteladomotique.com, voici ce que j’ai fait dans le cas particulier d’une solution avec PiDrive et plusieurs partitions :

  1. J’ai éteint mon Raspberry (action que je pouvais faire depuis Jeedom, sinon il faut le débrancher au bon moment)
  2. J’ai enlevé la carte SD que j’ai mis dans mon PC avec un adaptateur habituel
  3. J’ai modifié le fichier cmdline.txt présent sur la partition BOOT et également BOOT0 (pas celle de la partition RECOVERY, mais sûrement d’autres partitions de boot s’il y en a d’autres) pour ajouter « init=/bin/sh » à la fin de ces fichiers cmdline.txt (au bout de la ligne qui existe déjà dans le fichier, en ajoutant un espace avant « init=/bin/sh » mais sans revenir à la ligne).
  4. J’ai enlevé la carte SD que j’ai remis dans le Raspberry
  5. J’ai rebranché le disque dur PiDrive, un clavier et un écran… puis l’alimentation
  6. Le Raspberry démarre, il choisit une partition, il déroule les différentes étapes, puis s’arrête.
  7. Il faut alors saisir »mount -o remount,rw / » Normalement, il répond par une ligne de texte. Attention, vous êtes en QWERTY
    • le M est sur la touche « ?, »
    • le « – » et le « / » sont accessibles depuis le pavé numérique,
    • la « , » s’obtient avec la touche « M » en majuscule,
    • et le « w » est à la place de la touche « Z »).
  8. Puis viens la commande « passwd pi » pour demander à changer le mot de passe (attention, vous êtes sûrement toujours en QWERTY !)
  9. Et pourquoi pas en profiter pour faire un « sudo passwd root« …
  10. J’ai synchronisé avec « sync » (rien de particulier ne s’affiche quand vous validez)
  11. J’ai conclu avec « exec /sbin/init« 
  12. Il faut maintenant remettre correctement les fichiers cmdline.txt, donc j’éteins proprement le Raspberry (par exemple « sudo shutdown 0 »)
  13. J’ai de nouveau enlevé la carte SD que j’ai mis dans mon PC avec un adaptateur habituel
  14. J’ai modifié le fichier cmdline.txt présent sur la partition BOOT et également BOOT0 (et les boot suivants s’il y en a d’autres) pour enlever le « init=/bin/sh » à la fin de ces fichiers cmdline.txt.
  15. J’ai enlevé la carte SD que j’ai remis dans le Raspberry… pour un redémarrage réussi cette fois !
  16. Ouf, je respire 🙂

Merci pour le coup de main !

PS : Photo par Lennart Kcotsttiw sur le site Pexels

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *